Il l'a fait! Depuis le temps qu'il s'entraîne - à terre comme sur l'eau - sur son home spot du Brusc mais aussi à l'étranger, le windsurfer bruscain Adrien Bosson a fini par décrocher une superbe 3ème place lors de la première étape de Coupe du Monde en Autriche le week-end dernier!

Après sa période d'entrainement hivernal, qui marquait l'intersaison entre 2015 et 2016, la première étape de coupe du monde avait lieu en Autriche, à Podersdorf sur le lac de Neusiedlersee, du 4 au 8 mai. D'habitude, le vent y est plutôt léger. Mais cette fois-ci, les conditions étaient différentes avec du vent fort à 40 noeuds dès le premier jour. Des conditions qui plaisent à Adrien, puisqu'habitué à naviguer dans le même type de conditions avec le Mistral local : "j'ai l'habitude du vent fort à Six-Fours et cet hiver, je me suis entrainé dans des conditions similaires à celles rencontrées sur ce lac, du coup j'ai rapidement pris mes repères."

Confiant, le rider Six-Fournais se paie le luxe de battre l'actuel Champion du Monde en titre (le belge Dieter Van der Eyken) ainsi que son pote d'entrainement, le Ciotaden Antony Ruenes (5ème mondial en 2015 ). Il butera hélas en finale contre le 6x Champion du Monde Gollito Estredo : "le vent a faibli, je n'ai pas changé mon matériel et me suis retrouvé sous toilé avec les jambes lourdes. Je n'ai pas réussi à faire les figures qui m'avaient permis de faire la différence dans les heats précédents." Adrien termine donc 2ème de cette simple élimination."
Le lendemain, dans un vent plus faible, il tombe contre le bonairien Amado Vriewskji, 3ème mondial en 2015. Ce dernier étant très à l'aise dans le vent léger, le bruscain ne pourra pas lutter. Le vent étant aux abonnés absents les jours suivants, Adrien savourera alors pleinement sa 3ème place sur le podium de cette première étape de Coupe du Monde de Freestyle de la saison."
Un excellent départ pour ce sportif de haut-niveau Six Fournais qui se donne les moyens d'arriver à son but, intégrer le top 5 cette saison : "c'est un rêve qui se réalise et me montre qu'à force de travail et d'entrainement, les efforts paient. Et ce résultat me rassure et me donne confiance pour la suite de la saison mondiale! Je reste dans le même état d'esprit pour la suite, appliquer ce que j'ai bossé pendant l'hiver, donner mon meilleur et sans pression!" explique-t-il, toujours humblement."
On ne peut donc que le fécliciter aujourd'hui et lui souhaiter le meilleur pour la suite!"
pics ©PWA/Carter

AT15_ls_Adrien_Bosson

AT16_fs_Adrien_Bosson (1)

AT16_fs_Austria_action